Rencontre avec Marina de Maweenafoto

Photographe et jeune mariée en Alsace

Marina - Photographe en Alsace

Pour la quatrième année consécutive j'ai la joie de compter parmi les exposants du Wild Wedding Festival Maweenafoto.


Ce qu'elle aime ? Les gens qui s’aiment et qui croquent la vie à pleine dent. Les idées folles, quand ça bouge, quand ça vit tout simplement ! Elle accompagne des amoureux, des familles depuis 2012 : ils font tous parti de son histoire, autant que qu'elle fait partie de la leur.

Alors Marina, et si tu nous en disais un peu plus sur toi ?


Raconte-moi ton parcours rapidement ?

Je me suis lancée en 2012 encouragée par mon chéri, à coté de mes études. J’ai eu des cours de photo durant ma licence d’Arts Plastiques mais je me forme en autodidacte, je teste, me perfectionne et crée mon style au fur et à mesure des années. Après 3 années, la photographie devient mon activité à temps plein. 9 ans plus tard, je peux te dire que je suis fière de mon parcours !



Donne-moi ta définition d’un Wild Wedding ?

Pour moi c’est un mariage de deux amoureux entourés de ceux qu’ils aiment pour commencer, et surtout ! Un Wild Wedding c’est aussi un mariage en extérieur, une cérémonie laïque emplit d’émotions, le couché de soleil en arrière plan, un feu de camp, une fête, saupoudré d’un peu (beaucoup) de folie. C’est un événement vivant, spontané, authentique et qu’on aimerait qu’il ne termine jamais !



Tout blog, tout pays, tout style confondu, ou trouves-tu ton inspiration ?

Aux états unis ! Un mariage aux notes de folk, un style bohème, une robe fluide, le vent dans les cheveux, un costume un peu débraillé, un désert ou un grand canyon en toile de fond, des couleurs ocre et beige, le soleil qui réchauffe la peau, de la folie plein l’audience, de l’amour plein des yeux… Tu imagines le décor ? Moi je me vois déjà faire des images de folie !



Si tu devais te définir en 2 mots ? Attention, choisis-les bien !

Holala ! 2 mots ! Je suis bien trop bavarde pour n’en retenir que 2 … mais essayons :

- Authentique : je suis avec mes Amoureux du jour comme je serais avec des copains, aussi entière et sincère que possible.

- Emotive : oui des fois … OK !! Souvent ! je verse ma larme pendant la cérémonie, pendant les préparatifs. Je vis les émotions à fond, jamais à moitié. Je partage ces moments d’émotions avec les familles à 100% !



Quel est ton projet maintenant ? Ton rêve ?

Depuis 2-3 ans, les couples qui me contactent ont la même vision du mariage et la même folie que moi, le courant passe hyper bien et j’ai toujours ce pincement au coeur à la fin de ma prestation à l’idée de ne plus les revoir. Parce que oui je m’attache tellement à mes petits couples ! Mon projet est de continuer dans cette voix, de continuer d’être cette nana qui les accompagne pour leur plus beau Jour, qui leur permet de vivre cette journée aussi naturellement que possible et de transcrire en image toute cette ambiance.

Mon rêve ? Accompagner des amoureux pour leur elopement, leur « fugue amoureuse » : un mariage en tout petit comité au milieu de nul part, de l’authenticité, de l’amour et puis c’est tout !




Y a-t-il 1 mariage en particulier dont tu souhaite parler ?

Des photos, vidéos marquantes ? Pourquoi t’as t-il marqué ?

J’aime tellement parler de tous les mariages que j’ai couvert ! Chacun a CE moment qui m’a fait vibrer. Mais j’ai forcément mon coeur qui pétillent un peu plus pour mes mariés du début de l’été qui ont du revoir leurs plans, ont modifié leur Joli Jour à plusieurs reprise pour que l’Amour triomphe toujours ! Ils y ont mis tellement de coeur que ça transpirait d’amour de partout !

Pour n’en citer qu’un, parce que si tu me lances j’en ai pleiiiiiin à te raconter, Léa et Quentin ont réinventé leur mariage moins d’un mois avant le Grand Jour en conviant leurs essentiels (une bonne quarantaine de convives) dans le jardin familiale pour une cérémonie laïque d’une intensité folle (mouchoir fortement recommandé!), un repas en extérieur sous le porche esprit grange décoré avec tellement de soin ! Mes yeux ont pétillé tellement c’était beau, tellement ils étaient beaux, tellement leur investissement transparaissait.

J’aime ces mariages où la conviction, la volonté et l’implication des mariés se voient !




Et pour finir, pourquoi avoir voulu rejoindre le Wild Festival ?

J’ai rejoins la team du Wild il y a déjà 3 ans, c’est ma 4ème édition. Et j’ai rejoins l’équipe pour pouvoir rencontrer ces couples d’amoureux qui se retrouve dans mon travail : un brin de folie, envie de vivre une vraie aventure, de se marier à leur façon, sans suivre les traditions. Parce que se marier c’est uniquement s’aimer et le Wild Festival le rappelle bien !



Souhaites-tu rajouter quelque chose ?

Si jamais ce n’était pas clair dans mes réponses précédentes, j’aime l’authenticité et la simplicité. J’aime quand ça bouge, les connexions entre les gens, l’émotion qui se dégage. Et c’est toutes ces petits choses de la vie qui sont le coeur de mes images, de mon travail.




https://www.maweenafoto.com/


Enseigne : Maweenafoto

Contact : Marina Bindler

Portable : 06 82 24 68 20

Mail : maweenafoto@hotmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/maweenafoto

Instagram : https://www.instagram.com/maweenafoto/

Crédit photo : Philippe Walther (portrait)

Droits image sur photo :

Léa & Quentin

Valérie & Marius


@photomariage #weddingpics #photographe #mariage #wedding #creatrice #mariagealsace #wildweddingfestival


Retrouvez toutes les actualités du Wild Wedding Festival

11/12 SEPTEMBRE 2021

Hippodrome Strasbourg-Hoerdt

ICI